Reishi : un allié naturel pour la fertilité féminine

femme-yoga-lotus

Vous souffrez d'une baisse de fertilité et recherchez une solution naturelle ?

Si tel est le cas, vous n'êtes pas seule. 

En effet, chaque année, plus de 150 000 femmes en France ont recours à des traitements contre l'infertilité.

L'infertilité féminine peut être causée par une multitude de facteurs, tels que le stress, les déséquilibres hormonaux ou encore les troubles thyroïdiens.

Heureusement, certaines solutions naturelles peuvent avoir un impact positif sur l’infertilité. 

Mais saviez-vous que certains champignons adaptogènes, comme le Reishi, pourraient avoir un effet positif sur l'infertilité ?

Les études scientifiques se multiplient à ce sujet. 

Dans cet article, je vous explique en détail comment le Reishi peut vous aider dans votre parcours vers la maternité.

La place du Reishi dans les rites de fécondité 

L'association entre les champignons et la fertilité remonte à l'Antiquité et se retrouve dans diverses traditions et mythologies du monde.

Dans la Grèce antique, l'ergot de seigle, un champignon parasite, était utilisé lors des Mystères d'Éleusis, consacrés à Déméter, la déesse de la fertilité. Ses propriétés psychotropes permettaient aux participants d'entrer en transe et de célébrer la fertilité et la prospérité.

Dans les cultures slaves, Makosh, la déesse de la terre et de la fertilité, est souvent liée aux champignons. Ces organismes surgissant des forêts après la pluie sont perçus comme des dons de la terre, incarnant la vie, la reproduction et l'abondance.

Leur croissance rapide et leur lien avec la pluie, source de vie, renforcent ce parallèle avec la fertilité et le pouvoir de création de Makosh. Cette association reflète la profonde connexion des anciens peuples slaves avec la nature. Les champignons étaient considérés comme des éléments sacrés, des offrandes de la terre à honorer et respecter.

En Chine, l'étymologie du champignon Reishi, connu sous le nom de "Ling Zhi", révèle également un lien avec la fertilité. Le caractère "Ling" renvoie à un ancien rituel de fertilité visant à invoquer la pluie.

Est-ce une coïncidence si ce champignon mythique est également bénéfique pour la fertilité féminine ?

Reishi : une solution contre l’infertilité

Reishi-compléments-alimentaires-et-poudre

Comme évoqué précédemment, l'infertilité féminine peut avoir diverses origines. 

Il s’agit d’un problème complexe et multifactoriel. 

Ici, nous allons vous présenter 4 causes d’infertilité face auxquelles le Reishi pourrait vous apporter un soutien précieux. 

Parmi ces causes, vous trouverez l’équilibre hormonal, l’immunité, le stress et la santé thyroïdienne. 

Pourquoi le Reishi est-il efficace dans ces situations ? Nous vous l’expliquons dans la suite de l’article. 

Reishi et équilibre hormonal

L'infertilité féminine peut avoir de nombreuses causes, dont un déséquilibre hormonal. 

Ce déséquilibre peut affecter les niveaux d’œstrogène et de progestérone, deux hormones cruciales pour le cycle menstruel, l'ovulation et la nidation. En effet :

  • Les oestrogènes jouent un rôle essentiel dans la phase folliculaire du cycle, favorisant la maturation des follicules et la libération de l'ovule.
  • La progestérone prend ensuite le relais, préparant l'endomètre à l'implantation de l'embryon.

    Selon cette étude, le Reishi contient des molécules prometteuses pour la régulation hormonale et la santé du foie. 

    En agissant sur les niveaux d'oestrogène et de progestérone, le Reishi peut contribuer à un cycle menstruel plus régulier et à une ovulation optimale, augmentant ainsi les chances de conception. 

    De plus, son action sur l'équilibre hormonal peut être bénéfique pour les femmes atteintes du syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), une cause fréquente d'infertilité féminine. Il peut également améliorer la qualité des ovules.

    Reishi et système immunitaire

    Le système immunitaire joue un rôle crucial dans la fertilité. 

    En effet, il doit à la fois protéger l’organisme contre les infections, et permettre la fécondation et la grossesse (ce qui revient à tolérer des visiteurs étrangers comme les spermatozoïdes, l’embryon puis le foetus, qui présentent des antigènes différents du reste des tissus maternels). 

    Un déséquilibre du système immunitaire peut alors perturber ces processus et causer des problèmes de fertilité.

    Plusieurs symptômes peuvent indiquer un déséquilibre immunitaire affectant la fertilité : 

    • Les maladies auto-immunes (thyroïdite de Hashimoto, etc.)
    • Les allergies (saisonnières, alimentaires, etc.)
    • Les infections chroniques (urinaires, vaginales, etc.)
    • L’endométriose
    • L’inflammation chronique

      Le Reishi, de par ses propriétés immunomodulatrices, antibactériennes, antivirales, antihistaminiques et antioxydantes constitue un allié de taille face à ce phénomène. 

      Il aide à réguler le système immunitaire et à créer un environnement plus favorable à la conception et à la grossesse.

      Reishi et stress

      Le stress peut avoir un impact significatif sur la fertilité, tant chez les femmes que chez les hommes.

      Impact sur la fertilité féminine : 

      • Perturbation du cycle menstruel: Le stress peut perturber l'équilibre hormonal, entraînant des cycles irréguliers ou anovulatoires (absence d'ovulation). Une étude publiée dans la revue "Annals of Epidemiology" en 2016 a montré que le stress en période d'ovulation réduit de 45% les chances de concevoir.
      • Altération de la qualité des ovules: Le stress peut également affecter la qualité des ovules, réduisant ainsi les chances de fécondation.

        Impact sur la fertilité masculine :

        • Diminution de la qualité du sperme: Les biologistes ont observé une diminution de la qualité du sperme chez les hommes soumis au stress, notamment lors des procédures de procréation médicalement assistée (PMA).
        • Arrêt temporaire de la production de spermatozoïdes: Un stress violent peut même provoquer un arrêt temporaire de la production de spermatozoïdes. Cette fonction reprendra toutefois à la levée du stress.

          Grâce à ses propriétés adaptogènes, le Reishi favorise la régulation du stress, créant ainsi un contexte favorable à la fécondation.

          Reishi et thyroïde

          La thyroïde joue un rôle crucial dans la fertilité féminine. 

          En effet, elle régule le métabolisme et la production d'hormones sexuelles. 

          Un déséquilibre thyroïdien peut perturber ce système délicat et entraîner des difficultés à concevoir.

          On distingue deux types de troubles thyroïdiens susceptibles d'affecter la fertilité féminine :

          • Hypothyroïdie : Une thyroïde sous-active peut perturber l'ovulation, menant à des cycles irréguliers ou anovulatoires (cycles menstruels au cours desquels aucun ovule n'est libéré par les ovaires). Elle peut également augmenter la prolactine, inhibant l'ovulation et causant des cycles irréguliers. De plus, elle peut diminuer la sensibilité à l'insuline et le transporteur de la testostérone, favorisant le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK).
          • Hyperthyroïdie : Une thyroïde hyperactive peut également affecter la fertilité en altérant la qualité des ovules et en perturbant l'implantation de l'embryon.

          Pour information, les signes d'une hypothyroïdie incluent :

          • Prise de poids
          • Constipation
          • Extrémités froides
          • Fatigue
          • Perte de cheveux
          • Peau sèche
          • Sautes d'humeur
          • Tristesse
          • Dépression
          • Troubles de la concentration
          • Palpitations

            Une fois de plus, le Reishi se présente comme un véritable allié naturel. 

            Tout d’abord, il peut aider à réguler la production d'hormones thyroïdiennes.

            Il peut aussi améliorer la sensibilité à l'insuline, réduisant ainsi le risque de SOPK.

            Conclusion

            Vous l’aurez compris, le rôle du Reishi dans l’amélioration de la fertilité féminine est globalement lié à ses propriétés adaptogènes et à sa capacité de régulation hormonale. 

            En contribuant à un environnement sain pour l'ovulation, la fécondation et la grossesse, ce champignon offre une approche naturelle et complémentaire pour les femmes souhaitant concevoir.

            Les conseils partagés dans cet article constituent la synthèse de nos lectures scientifiques. 

            Ils ne remplacent en aucun cas les conseils d’un professionnel de santé. 

            Sources

            Sanodiya, B., Thakur, G., Baghel, R., Prasad, G., & Bisen, P. (2009). Ganoderma lucidum : A Potent Pharmacological Macrofungus. Current Pharmaceutical Biotechnology, 10(8), 717‑742. https://doi.org/10.2174/138920109789978757

            Qiu, Z., Zhong, D., & Yang, B. (2019). Preventive and Therapeutic Effect of Ganoderma (Lingzhi) on Liver Injury. Dans Advances in experimental medicine and biology (p. 217‑242). https://doi.org/10.1007/978-981-32-9421-9_9

            Leplae, J. (2023, 4 mai). FERTILITE ET NATUROPATHIE - Julie LEPLAE. Julie LEPLAE. https://julieleplae.com/ameliorer-sa-fertilite-avec-la-naturopathie/

            Hifas da Terra UK. (2024, 6 mars). Reishi (Ganoderma lucidum) - Power Benefits & Nutrients | Hifas da Terra. Hifas Da Terra UK. https://hifasdaterra.com/en/medicinal-mushrooms/reishi-ganoderma-lucidum/

            Wachtel-Galor, S., Yuen, J., Buswell, J. A., & Benzie, I. F. F. (2011). Ganoderma lucidum (Lingzhi or Reishi). Herbal Medicine - NCBI Bookshelf. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK92757/

            En lire plus

            Ergot de seigle : du champignon maudit au LSD

            Laisser un commentaire

            Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés.

            Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.