Pourquoi les champignons sont difficiles à digérer ?

Pourquoi les champignons sont difficiles à digérer ?

Avez-vous déjà eu une digestion difficile après une poêlée de champignons ? 

Si vous mangez souvent des champignons, vous devez connaître ce genre de situation. Vous venez de vous régaler avec une omelette aux cèpes. 

Et à la fin du repas, vous ressentez un besoin urgent de vous rendre aux toilettes. 

Le problème avec les champignons, c’est qu’ils peuvent causer des troubles digestifs. 

Même si vous mangez un champignon comestible connu, vous n’êtes jamais à l'abri d’un incident. 

Pourquoi les champignons peuvent être difficiles à digérer ? Je vous propose de le découvrir dans cet article. 

Composition d’un champignon 

Pour commencer, il vous faut savoir de quoi est fait un champignon. Car si un champignon est difficile à digérer, cela est dû à certains de ses composants.

Un champignon contient entre 80% et 90% d’eau. Il possède également des fibres solubles ainsi que des protéines à hauteur d’environ 3%. 

Par ailleurs, les champignons disposent d’une grande quantité de vitamines du groupe B (B1, B2, B3, B5, B8, B9), ainsi que de la vitamine D. Ils offrent également une grande variété de minéraux et oligo-éléments, notamment du sélénium, du potassium, du phosphore et du calcium. 

Enfin, les champignons contiennent un grand nombre de principes actifs tels que des polysaccharides, des terpènes, et des stérols.

En voyant une composition pareille, vous vous dites peut-être qu’il n’y a rien que du bon dans le champignon. Quels sont les éléments qui pourraient causer des troubles digestifs ?

Vous allez le découvrir dans la suite de cet article. 

La digestion des fibres et des polysaccharides

Les champignons contiennent des fibres solubles qui sont bénéfiques pour le transit intestinal. Toutefois il contiennent aussi une fibre insoluble difficile à digérer : la chitine. La principale cause de troubles digestifs sont liés à cette fibre alimentaire. En effet, les difficultés de notre estomac à différer la chitine peut causer des ballonnements et des gaz chez certaines personnes sensibles.

En revanche, les polysaccharides des champignons auraient une activité prébiotique. Ils favoriseraient la croissance de bonnes bactéries dans l'intestin. C’est pour cela que certains champignons sont bons pour la santé du microbiote intestinal.  

Vous voyez finalement que tout n’est finalement pas bon dans le champignon. Certes, les polysaccharides ont un impact positif sur le système digestif. Certains médecins comme le Dr. Donatini font l'éloge des vertus prébiotiques de certains champignons médicinaux. 

Or les champignons possèdent aussi de la le chitine qui est une fibre alimentaire indigeste. 

Mais cela n’est pas tout. Les champignons possèdent d’autres substances qui peuvent être problématiques pour la digestion : les mycotoxines. 

Le danger des mycotoxines 

Les champignons possèdent de nombreux composés toxiques. 

Peu de gens le savent mais un champignon très connu comme le champignon de Paris peut s’avérer toxique. Cela tient à la présence dans ce champignon d’une mycotoxine : l'agaritine. Cette mycotoxine n’est pas dangereuse en soi, à condition qu’elle ne soit pas consommée en trop grande quantité. 

Finalement, comme vous pouvez le voir, les champignons comportent du bon et du moins bon pour la digestion.

Du coup, comment savoir si un champignon sera difficile ou non à digérer ? Comment éviter le drame ? 

Le secret pour pouvoir profiter des bienfaits des champignons réside dans leur préparation. 

Comment bien consommer les champignons ?

Afin de limiter les problèmes de digestion, il y a trois règles d’or à respecter. 

Evitez la consommation de champignons crus

Comme nous l’avons vu, les champignons contiennent de nombreuses toxines qui peuvent être délétères pour l’organisme. 

Ces toxines sont sensibles à la chaleur. C’est pourquoi il est souvent recommandé de faire cuire les champignons avant de les consommer. 

Par ailleurs, la cuisson permet de décomposer la chitine, cette fibre indigeste pour l’organisme. Et elle rend possible la libération des molécules actives du champignon

Bien mâcher vos champignons 

Je vous recommande toujours de bien mâcher vos champignons. Une bonne mastication permet de faciliter la digestion pour plusieurs raisons. Tout d’abord, elle favorise la production de salive. Cela humidifie les aliments et facilite leur progression dans le tube digestif. De plus, la mastication permet de briser les fibres, et de les rendre ainsi plus digestes. 

Evitez de manger des champignons le soir 

Comme nous l’avons vu dans l’article, les champignons peuvent parfois être difficiles à digérer. Par conséquent, il est préférable de ne pas en consommer le soir afin de s’assurer un sommeil de qualité. 

Conclusion 

Les champignons peuvent occasionner des troubles digestifs. Cela s’explique par la présence dans leur composition d’une fibre indigeste, la chitine, ainsi que de nombreuses toxines.

C’est pourquoi je vous conseille de faire cuire vos champignons avant de les consommer. Cela permet de détruire les mycotoxines et de casser la chitine.

Vous pourrez ainsi continuer de vous régaler avec vos champignons tout en prenant soin de votre estomac. 

En lire plus

Ergothionéine : le super antioxydant des champignons
Antrodia camphorata : un trésor caché sur l’île de Taïwan

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés.

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.