Interview de Lila Kaki, naturopathe

médecine-des-plantes-ayurveda-thérapie

Bonjour Lila, peux-tu te présenter en quelques mots ?  

Je m’appelle Lila, j’ai 30 ans et, depuis toujours, j’aime partager mes connaissances sur l’alimentation auprès de mon entourage, chercher des solutions à leurs petits maux et les aider à retrouver de la vitalité, et ce, depuis bien avant d’exercer la naturopathie. 

Je suis aussi multi réflexologue en énergétique chinoise (taoïsme) et praticienne en drainage lymphatique.

Comment t’es-tu décidé à devenir naturopathe ?  

A 20 ans j’ai découvert « Radio médecine douce », et pour la première fois j’ai entendu le mot « naturopathie ». 

J’ai longtemps été hypocondriaque, mais grâce à la naturopathie j’ai pu me reconnecter à l’intelligence de mon corps en voulant comprendre les maladies et les capacités d’auto-guérison de notre corps. 

Et puis, j’en avais marre de m’ausculter sous toutes les coutures, c’était un réel stress qui génère d’ailleurs bien souvent des manifestations physiques. Je suis allée voir une kinésiologue, qui effectue un dialogue direct avec l’organisme et qui permet d’aider à mettre un terme aux traumatismes psychologiques, physiques ou encore au stress. 

La naturopathie nous ouvre les portes des retrouvailles avec nous-mêmes, nous apprend à écouter notre corps à travers des signes. Par exemple, un foie saturé s’exprimera par des maux de tête, migraines, un teint jaune, des cernes marrons, une haleine chargée, une transpiration malodorante tandis qu’en médecine chinoise cela s’exprime par de la colère, de la frustration… 

Ce qui me plaît le plus c’est que la pratique de la naturopathie est peu chère et s’intègre facilement à notre mode de vie quotidien. Accompagné par un naturopathe, le consultant choisit de prendre en charge sa santé et de stimuler ses facultés d’auto-guérison. 

C’est du 50/50, et c’est le parfait combo pour rassurer un hypocondriaque… !

Si tu devais donner un conseil à quelqu’un pour avoir plus d’énergie, quel serait-il ?  

randonnée-femme-yoga-énergie

Dormez avant 00h00. Le sommeil est indispensable pour le bon fonctionnement du corps, notamment pour assurer le renouvellement des cellules. Dans le noir total, si possible, car la lumière interrompt la production de sérotonine et mélatonine (l’hormone du sommeil).

Le manque de sommeil perturbe l’organisme, favorise la prise de poids par exemple en diminuant la leptine (hormone de la satiété) et en augmentant la sécrétion de la ghréline (hormone qui booste l’appétit) qui augmente la sensation de faim. 

En naturopathie, on attache de l’importance à la couleur des urines, surtout celle du matin qui doit être chargée, foncée et odorante. Elle indique alors un sommeil réparateur, les reins ayant bien fonctionné la nuit en éliminant les toxines. 

En médecine chinoise, à chaque heure son organe ; se réveiller chaque nuit à la même heure peut signifier qu’un organe ou qu’une fonction du corps fonctionne mal et/ou se trouve en surrégime. Par exemple, entre 3h-5h c’est l’heure des poumons : ils nous permettent de respirer, d’être en vie et d’éliminer le dioxyde de carbone, qui est un déchet du corps. 

Un réveil entre ces heures peut alors être dû à la tristesse, la mélancolie, le désenchantement, la remise en causes des valeurs ou encore à une situation étouffante.  

Observez-vous : votre corps vous parle !

Quelle est l’erreur la plus fréquente que tu vois chez tes patients en termes d’alimentation ?  

La diabolisation des lipides. Les bonnes graisses nourrissent toutes les cellules du corps, soutiennent le système nerveux, favorisent l’assimilation du calcium dans les os, et protègent des effets néfastes des toxines. Ce sont les acides gras qui signifient à notre cerveau que nous sommes repus et que nous pouvons sortir de table. 

Pensez à avoir un bon équilibre omega-3/6 pour éviter l’inflammation et faites attention aux trop fortes cuissons et chaleurs qui dénaturent certaines huiles. Évitez les huiles hydrogénées contenues dans les produits transformés. 

Somme toute, du gras, oui, mais du bon et de qualité. 

Comment as-tu découvert les champignons médicinaux ?

champignons-médicinaux-chinois

  C’est ma consœur Fanny Kervadec, spécialisée en mycothérapie, qui m’a parlé de la marque HIFAS DA TERRA, proposant une large gamme de champignons médicinaux.

La mycothérapie agit sur le symptôme mais surtout rééquilibre le corps. 

Un travail de fond très important en naturopathie qui n’est pas une « allopathie verte » mais qui permet de remonter jusqu’à la cause de la pathologie de façon à rétablir l’équilibre naturel.

Les champignons symbolisent la magie, divinité et l’immortalité, pensez à eux lorsque vous composez vos assiettes saines et gourmandes.

As-tu essayé le Café des Guerriers d’Oncle Tao ? 

Oui et c’est un pur délice. 

Le chaga est parfait pour l’hiver avec sa richesse en cuivre, zinc, sélénium et en oligo-aliments ce qui en fait un champignon précieux qui contribue à protéger le corps des attaques extérieures.

Le reishi, quant à lui, est aussi appelé « champignon miraculeux » et c’est un excellent fortifiant général.

On a la sensation de se faire du bien grâce à ces deux champignons incontournables, tout en dégustant un café, c’est un trio royal !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *